d ou je viens
Originaire de Châteaumeillant dans le Berry (Centre de la France), je vis aujourd'hui à Eymoutiers au coeur du Limousin. Mes racines familiales paternelles se situent sur le plateau de Millevaches. Même si j'adore les voyages, je suis très attachée à ces terroirs.

mon parcours
J'exerce la sculpture en atelier d'arts plastiques depuis maintenant 15 ans.

             Daniel

Tout d'abord élève de Daniel Viltard Boutrou à Orléans pendant 7 ans, j'y ai appris la technique du colombin et le modelage dans la masse. 
Mais j'y ai surtout appris à "tirer" mes lignes. Jouer avec les courbes, les lignes pures...
Et puis aussi la "philosophie des bols japonais", ne pas essayer de cacher un défaut, mais plutôt de jouer avec.
 philosophie japonaise
             Mariette

Je suis depuis 8 ans élève de Mariette Forges à Limoges, à ses côtés mon travail s'est affiné et elle m'a surtout poussée à sortir mes sculptures du placard. J'ai donc participé depuis 5 ans à plusieursexpositions collectives et individuelles en Limousin et dans le Berry, bien souvent en compagnie de Chantal Gaucher, rencontrée à l'atelier de Mariette Forges, que j'aime à nommer "mon amie de terre".


             Cathy

C'est avec Cathy Cluzel de l'association Correspondances et amie de longue date et Cécile Neveu, toutes deux de Châteaumeillant, que j'ai appris à poser l'objectif d'un appareil photo sur mes pièces afin d'en garder une trace, d'orienter un regard et de jouer avec les lumières. Les photos des sculptures essaient donc de rendre compte de la pièce dans son ensemble, de faire ressortir les lignes et les détails afin de lui donner vie.


travail

Mes sculptures sont devenues des successions de surfaces courbes ou planes délimitées par des lignes marquées, où j'aime jouer avec le contraste des effets de surface entre lisse et rugueux. Mes pièces d'argiles de différentes couleurs sont principalement montées aux colombins et laissées brutes après cuisson. Je n'ai parfois pas ou peu d'idées préconçues et j'aime laisser la terre, mes mains et mon imagination évoluer au cours de la création. Peu importe le résultat, réaliste ou abstrait, ce qui compte pour moi c'est le plaisir de faire.


autoportraits